sertissage bijoux joaillerie
Bijoux Pour Femme : bagues, colliers et bracelets tendance

Sertir un bijou en joaillerie : comment ça fonctionne ?

Vous vous êtes certainement déjà posé la question de savoir comment sont fixés les pierres précieuses ou les diamants sur les bijoux ? Cette opération qui nécessite un certain savoir-faire et de la rigueur est appelée le « sertissage » dans le monde de la joaillerie. Réalisé par des artisans spécialistes à l’aide d’outils spécifiques, il constitue une étape très importante de la création de bijoux personnalisés. Effectué sur les joncs en argent, il permet d’obtenir un rendu sublime et élégant.

Le sertissage en joaillerie : de quoi s’agit-il exactement ?

Le sertissage en joaillerie est une pratique qui ne date pas d’aujourd’hui. Réalisé par un spécialiste appelé sertisseur, il consiste à fixer une pierre sur un corps de bague, de bracelet, de boucle d’oreilles ou encore de pendentif. Les bijoux sertis sont généralement métalliques et le sertissage est réalisé au microscope binoculaire quand il s’agit d’obtenir un résultat haut de gamme.

En revanche, il est impossible de coller la gemme ou de la souder. Dans le cadre d’un collage, l’assemblage serait particulièrement fragile et peu durable. Quant à la soudure, elle est physiquement impossible entre un métal et un minéral. C’est ainsi que d’autres solutions plus ingénieuses et plus efficaces ont vu le jour pour garantir une fixation résistante et de longue durée.

Les sertisseurs se servent de nos jours d’un matériel spécifique, à l’instar de l’onglette, pour ajuster à la perfection sur un bijou les pierres fines comme le diamant. Parmi les outils indispensables, on retrouve également la fraise, le marteleur, le burin ainsi que l’échoppe. Habiles et dotés d’un savoir-faire unique, les artisans joailliers s’appliquent à dévoiler la beauté de la gemme et à rehausser ses jeux de lumière. Ils travaillent directement avec des bijoutiers joailliers.

Le sertissage est un art à part entière et représente une étape indispensable de la fabrication d’un bijou. Pour le pavage d’une pièce de haute joaillerie, le prix du sertissage des petites pierres peut dans certains cas être plus onéreux de celui de la pierre en question, même pour un diamant. Vous aurez donc deviné l’importance de cette fonction.

Le bracelet jonc serti de pierres : un indémodable

Représentant l’élégance à l’état pur, le bracelet jonc est une parfaite alliance entre la sophistication et la discrétion. Il s’agit surtout d’un incontournable qui possède un avantage certain, celui de s’adapter à toutes les occasions et à tous les styles. Sa délicatesse en fait un véritable allié pour les soirées, combiné à une belle robe cocktail ou à un tailleur bien coupé. Il s’accorde tout aussi bien avec les tenues du quotidien auxquelles il apporte de l’éclat.

Serti d’une ou de plusieurs pierres précieuses, le bracelet jonc est d’autant plus sublime. La tendance est aux joncs ouverts en argent à embouts interchangeables, à l’instar des modèles haut de gamme de la joaillerie Mars & Venus qui permettent de réaliser ses assemblages au gré de ses envies. Ces bijoux définissent votre personnalité et vous permettent de vous démarquer, sans en faire trop.

Le bracelet jonc se porte dans la plupart des cas seul, car sa splendeur suffit à magnifier les tenues les plus sobres. Pour faire plus original, vous pouvez l’associer à d’autres bracelets dépareillés avec lesquels il se mariera à merveille. Lisse ou torsadé, fin ou épais, ce bijou se décline presque à l’infini. Peu importe votre choix, il sublimera votre poignet en toute légèreté, tout en apportant une touche de sophistication à votre tenue vestimentaire. Néanmoins, les modèles en argent se démarquent tout particulièrement pour leur design et leur élégance.

Pour être élégante avec un bracelet jonc serti de pierres, on misera de préférence pour un modèle haut de gamme. Si vous optez pour un bracelet jonc en argent par exemple, assurez-vous qu’il soit doté d’un poinçon certifiant sa qualité. Très reconnu, le poinçon 925 vous garantit un bijou à haute concentration en argent, à hauteur de 925g pour 1kg d’argent. En plus d’arborer un magnifique bracelet, vous êtes certain d’être en présence d’un véritable bijou en argent massif.

On privilégiera également le made in France, toujours dans l’optique de mettre en avant la qualité. Les bracelets joncs fabriqués en France sont confectionnés par des artisans créateurs dotés d’un véritable savoir-faire, des professionnels dévoués et passionnés de leur métier. Avec le made in France, vous pouvez être sûr d’acquérir le meilleur.

sertissage bijoux jonc

Quels sont les différents types de sertissage en joaillerie ?

Si, jusqu’au 17e siècle les techniques de fixation de pierres étaient encore rudimentaires, elles ont ensuite progressé et se sont diversifiées. Les artisans spécialistes utilisent celle qu’ils jugent la plus adaptée au type de pierre et au design du bijou. Voici les techniques de sertissage les plus utilisées actuellement.

Le serti à griffes

Cette méthode consiste à emprisonner la pierre dans des tiges métalliques assez fines et rabattues. Ces dernières sont semblables à des griffes, d’où le nom de la technique, et peuvent être à bout rond, pointu ou carré. Le serti à griffes est principalement utilisé pour fixer des pierres précieuses afin de laisser passer la lumière de tous les côtés et révéler la splendeur de la pierre. La monture du bijou est surmontée de 4 à 8 griffes au plus.

Le serti clos

Technique très ancienne, le serti clos est très apprécié en joaillerie, notamment parce qu’il confère au bijou une très bonne durée de vie. Le sertisseur se sert d’une feuille de métal pour ceinturer la pierre sur tout son périmètre. Cependant, il se peut que le métal n’entoure qu’une partie de la gemme. Dans ce cas, on parle plutôt d’un serti semi-clos.

Le serti de masse

En ce qui concerne la réalisation, le serti de masse est semblable au serti clos. Toutefois, la pierre est ici incrustée à fleur de métal, donnant l’impression que celle-ci se trouve naturellement dans la matière. Cette méthode est très souvent utilisée pour confectionner des chevalières.

Le serti grain

Encore appelé serti pavé, le serti grain est une technique assez robuste particulièrement indiquée pour les pierres de petit diamètre et ayant les mêmes tailles et dimensions. Le sertisseur réalise dans ce cas un pavage en introduisant les gemmes dans des puits faits dans le métal. Cela permet de les maintenir fermement à l’aide de mini billes métalliques.

Le serti rail

Le serti rail est très souvent utilisé dans la création de bagues et d’alliances en diamants. Cette technique de sertissage a la particularité d’être délicate et nécessite de ce fait une certaine maîtrise de l’artisan. Rondes, carrées ou encore ovales, les pierres sont glissées côte à côte entre deux rails en métal refermés à leurs bouts.

Le serti neige

Il s’agit d’une sorte de pavage à grains fins. Dans ce cas, les gemmes sont disposées l’une à côté de l’autre avec un jeu sur leurs diamètres (généralement compris entre 0,5 et 1,6mm) pour envelopper entièrement le métal de support. Il est essentiel que les pierres soient sélectionnées de manière rigoureuse, car celles qui sont discrètes doivent pouvoir s’accorder parfaitement avec les plus imposantes.

Le serti invisible

Le résultat de ce type de sertissage est relativement surprenant. Une rainure assez fine est creusée de chaque côté des pierres vers le bas. Celle-ci permet d’insérer les pierres dans un double rail tout aussi fin, ce qui donne l’illusion qu’elles sont tout juste collées les unes à côté des autres. Difficile de percevoir les rails et le métal, on distingue uniquement une surface entièrement recouverte de pierres.

L’histoire des bijoux sertis

La fixation de pierres aux bijoux remonte à l’antiquité et fut d’abord observée chez les Égyptiens. La cour du pharaon qui appréciait tout particulièrement les bijoux fins a laissé une belle collection de pièces qui a été très inspirante pour les bijoutiers du 19e siècle. Il ne s’agit toutefois pas d’art joaillier à proprement parler puisque les techniques utilisées à l’époque étaient identiques et la plupart des pierres exploitées étaient des pierres fines, mais non précieuses. Elles étaient fixées en forme de cabochon. Si vous voulez en savoir plus sur les styles de bijoux pour femmes, rendez-vous sur cet article dédié au sujet.

C’est grâce au progrès des cours européennes, aux grandes découvertes de l’Amérique, ainsi qu’aux échanges commerciaux avec l’Asie que les pierres précieuses parvinrent aux ateliers des Orfèvres. L’art joaillier fit son apparition en France au 17e siècle, lorsque les Orfèvres eurent la mission de sublimer l’éclat des pierres précieuses qui leur étaient confiées, en les incrustant sur les bijoux, tout en permettant à la lumière de passer sur tous les angles. C’est ainsi que de nombreuses techniques furent pensées pour fixer mécaniquement les pierres, tout en leur offrant un excellent maintien.

Le sertissage permet non seulement de magnifier vos bijoux, mais aussi les rendre uniques. Si vous souhaitez ajouter un bijou serti de pierres à votre collection, le bracelet jonc en argent constitue un choix aussi bien esthétique que pratique. En plus de se marier facilement à toutes vos tenues, il vous donne de l’allure et de la prestance.