piercing cartilage
Bijoux Pour Femme : bagues, colliers et bracelets tendance

Piercing au cartilage : Douleur & Soins

On retrouve un grand nombre de types de piercings, mais celui au cartilage est l’un des plus connus. Les personnes qui souhaitent réaliser une quelconque transformation physique se dirigent vers le perçage du cartilage. Ce type de piercing convient à tous les visages, permet de l’accessoiriser, et de le sublimer.

Mais il est indispensable de comprendre les changements apportés à votre corps avant de se faire un piercing. Si vous envisagez fortement de le faire, voici plusieurs éléments à connaître sur ce sujet.

La douleur du piercing au cartilage de l’oreille

Si le lobe de l’oreille est relativement souple et bien en chair, les autres parties de l’oreille sont composées pour la plupart de cartilage, situé directement sous la peau de l’oreille. Dans la mesure où l’oreille est principalement constituée de cartilage, la majorité des endroits à percer sont qualifiés de « piercing au cartilage« . Vous trouverez de nombreux choix de bijoux sur obsidianpiercing.

Toutes les sortes de piercings sont associées à une même difficulté. La douleur est donc présente. La douleur ressentie avec le piercing au cartilage dépendra du degré de douleur que vous êtes en mesure de supporter individuellement. Beaucoup de personnes qui sont passées par ce type de piercing diront que la douleur ressemble à une piqûre ou un pincement prononcé. Mais la douleur est très supportable.

La douleur que vous ressentez à chaque endroit de votre corps varie en fonction de l’épaisseur des fibres et la densité des nerfs présents à cet endroit. Le choix du type de bijou et l’endroit du piercing influe aussi sur la douleur éprouvée.

Ainsi, le piercing conch a généralement un caractère très pénible, tandis que le piercing rook ne provoque qu’une légère douleur.

Mais ce ne sont pas les principaux facteurs qui entrent en ligne de compte. La qualité de l’aiguille, les aptitudes du perceur, le niveau de stress que vous ressentez et même le confort lors de la séance, sont autant de critères qui jouent un rôle dans le niveau de douleur ressenti.

A lire : nos idées de piercing oreilles pour femmes.

Prendre soin du piercing au cartilage

Après un piercing au cartilage, le traitement post-opératoire est similaire à celui rencontré avec les autres types de piercings. Il est probable que vous ressentirez une légère ou modérée rougeur, des irritations ou un gonflement, un phénomène tout à fait normal. Une fois que la cicatrisation est terminée, ces symptômes disparaîtront rapidement.

Ne pas jouer avec son piercing

La raison en est simple : vous risquez de freiner la cicatrisation de votre piercing. Au lieu d’ajouter des substances hautement chimiques comme l’alcool ou le peroxyde à votre piercing, préférez le savon à la glycérine, le sel marin non iodé et les autres produits de nettoyage doux.

Assurez-vous de conserver des comportements sains, comme une bonne alimentation et une bonne consommation d’eau. Toutes ces habitudes peuvent contribuer à faciliter la cicatrisation du piercing au cartilage et à la rendre plus rapide.

Nettoyer la zone du piercing

Cette précaution est une des toutes premières nécessités. Lavez votre oreille avec de l’eau et du savon et éponger la. Si vous observez une quelconque scintigraphie, formation de croûtes ou suintement, trempez le bout d’un coton-tige dans une solution saline et procédez à un nettoyage en douceur des extrémités des piercings.

Vous devez toutefois être vigilant à ne pas trop le nettoyer, parce que sinon, le piercing risque de vous irriter. Nettoyez-le à peu près deux fois par jour jusqu’à ce qu’il soit complètement guéri. Un moyen de garder vos piercings propres consiste à changer régulièrement de draps. En dormant, le corps produit des particules qui irritent le bijou. Vous devez donc garder vos taies d’oreiller et vos draps de lit toujours propres.

Pour dormir, évitez de vous coucher sur le bijou afin que celui-ci ne se prenne pas dans quelque chose ou ne soit pas tiré durant votre sommeil.