masque de protection off white

Coronavirus : le Masque de Protection Devenu Fashion ?

Aujourd’hui personne ne peut échapper à la médiatisation du covid-19. Un virus transmissible par le contact avec d’autres individus, et qui peut se révéler mortel pour 0.3 à 1% des individus touchés par le virus. Le meilleur moyen pour stopper cette pandémie reste le confinement afin d’éviter tout contact humain extérieur. Cependant pour sortir, il est vivement recommandé de porter un masque de protection. Et nous allons nous attarder sur ce dernier point aujourd’hui. Entre masque de luxe, accessoire tendance et production au service des populations :

  • Comment la mode s’empare-t-elle des tendances, même les plus dangereuses ?
  • Comment la mode transforme un produit de sécurité en un accessoire tendance ?
  • L’univers de la mode peut-il aider à stopper la pandémie Covid-19 ?

Masque de luxe : quand la mode s’empare du coronavirus

Nous savons tous que le monde de la mode s’empare et surfe sur toutes les tendances de la société. Que ce soit une polémique, une façon de consommer, un film, une célébrité, ou bien un slogan. En récupérant les tendances et en les adaptant à leurs collections de vêtements, les marques cherchent aussi à s’emparer des habitudes, des préférences et consciences des consommateurs. Depuis quelques années, les masques sont présents dans la mode streetwear, plus particulièrement au Japon. Les masques sont vus comme des accessoires de mode, au même titre qu’un sac, qu’un collier ou un bracelet. Ces masques, outre leurs aspects esthétiques, avaient pour but de protéger leurs porteurs contre les effets de la pollution.

Depuis quelques mois, à l’arrivée du Coronavirus, les gouvernements et médecins ont commencé à évoquer le port de masques dans le but de limiter la propagation du covid-19. Les populations ont donc commencé à acheter de plus en plus de masques de pour se protéger de la pandémie.

Pendant ce temps là, les grands groupes et marques de luxes ont petits à petits commencés à s’emparer de la tendance des masques de protection. Les marques comme Fendi et Supreme ont commencé à proposer à la vente des masques arborant fièrement leurs logos ou autre représentation graphique tendance. On a pu apercevoir ses masques lors de défilés de mode. Ci-dessous un masque Fendi en soie à 190€.

Nous sommes bien d’accord, ces masques de luxe n’ont pas les caractéristiques de protection que l’ont peut attendre des masques de protections classiques. Ils sont clairement créés dans le but d’être portés comme des accessoires de mode tendance. On peut donc se pencher sur la légitimité de ce mouvement, de son but et de son éthique : pourquoi proposer des masques aux prix démesurés quand des populations n’ont pas accès à cet équipement de protection.

Quand la mode transforme un produit de sécurité en accessoire de mode

Un masque de protection est par définition destiné à protéger son porteur de particules circulant dans l’air. Comment la mode et les marques de luxe ont-elles transformé cet équipement en un accessoire tendance qui s’accorde à vos tenues ?

La première chose à prendre en compte, est l’effet de l’identité de marque sur le consommateur. En 2020 comme depuis de nombreuses années, les marques ont développé leurs identités visuelles, leurs valeurs perçues auprès des clients et du grand public. Les marques de luxes sont toujours associées à la notion d’exclusivité (même si cela diminue de plus en plus), d’appartenance à un groupe d’individus possédant un même produit que les autres n’ont pas.

Même si les marques ne présentent pas leurs produits comme ayant des caractéristiques anti-pollution ou anti-coronavirus. Les consommateurs peuvent associer les caractéristiques du produit de base, à l’image de la marque. Désormais on ne porte plus de masque pour se protéger, mais pour montrer que l’on suit la tendance, que l’on porte quelque chose d’exclusif. La mode et l’image que l’on renvoie en portant des marques peuvent donc prédominer l’utilité du produit, et l’usage auquel il était prédestiné.

Le monde du textile vient en aide aux populations face au Coronavirus

Même si les marques de luxes profitent de certaines tendances, nous avons pu voir récemment que le groupe LVMH, dirigé par Bernard Arnaud, s’est engagé à produire des millions de masques de protection. Des masques chirurgicaux et masques FFP2 seront distribués aux hôpitaux français. Ceci dans le but de lutter contre la propagation du coronavirus. Par la suite d’autres marques de luxe comme Yves Saint Laurent et Balenciaga se sont aussi engagées dans la production de masques de protection. La marque Gucci devrait elle aussi produire plus d’un million de masques pour l’Italie.

Le monde de la mode, s’est donc investi dans une noble cause, dans le but d’aider les populations à surmonter un ennemi commun : le coronavirus. On assiste donc à une première : de grands groupes produisant des équipements de protection pour les hôpitaux afin de lutter contre une cause commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *